holdisraelaccountable

Blog qui bon bombarde

La chirurgie esthétique

Depuis plus de 3000 ans avant J.C, les toutes premières touches chirurgicales avaient déjà eu lieu chez des gens castes nobles ou de rang social spécial en Egypte et en Inde, en leur donnant, soit des nez plus proéminents ou moins crochus, soit des oreilles plus lobées ou plus décollées selon des exigences coutumières. Bien plus tard à notre époque, les évènements des deux guerres mondiales ont fait beaucoup de blessés et de mutilés qui ont été péjorativement dénommés « les gueules cassées ». A leur égard, les chirurgiens se sont mobilisés dans le développement de la « chirurgie réparatrice » afin de préserver leur droit social et psychologique de vivre humainement. Ils prélevaient et greffaient des pièces de tissus (peau, muscles, collagènes, élastomères, cartilages, osseux ou nerveux) sur le même corps, pour reconstruire leur apparence physique et humaine. 


Actuellement, nombreux sont les cas de victimes d’accidents et traumatismes sous forme de défiguration, mais plus nombreux sont encore ceux qui se sentent mal à l’aise à cause de leur apparence physique, par simple souci de beauté ou de désir de ressemblances à des personnages célèbres ou idoles à travers le monde. Ce n’est plus question de retouche de visage ni de coiffure, mais surtout de retouche du corps entier et de sa silhouette entière. C’est de là qu’est née et développée un nouveau type de chirurgie appelée « chirurgie esthétique » qui, cette fois-ci est ouverte à tout le monde et toute catégorie de personne sans distinction. Grâce aux nombreuses avancées technologiques et biologiques, les chirurgiens arrivent à transformer l’extérieur de l’homme selon ses commandes par le biais de chirurgies plastiques (greffes de tissus) ou alloplastiques (implants de prothèse) sur divers zones du corps. 

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot laduv ? :